top of page

À propos

La salle

La salle est située au troisième sous-sol du collège de l'Abbaye de Saint-Maurice

  • Accès public par l'entrée principale du collège - hall - ascenseur - foyer - bar - vestiaire non surveillé

  • Capacité : 925 places (jauge maximale)

  • Parterre : 757 places (à déduire : 36 places si fosse d'orchestre / 27 places si régie en salle) / Balcon : 168 places

  • Rangées 00 et 0 (avant scène) et 27 bis (fond parterre) : places sur chaises / autres rangées dotées de fauteuils

  • Plancher en pente avec 2 allées latérales - entrée public par le fond de salle

  • Cabine son et lumière en fond du balcon

Le théâtre à Saint-Maurice

Les origines du théâtre à Saint-Maurice se perdent dans la nuit des temps.

  • XVIIe s. : D’après la chronique du chanoine Gaspard Bérodi, des représentations de pièces à vocation religieuse (mystères empruntés à la Bible ou vies de saints) ont lieu sous les rochers de Notre-Dame du Scex, dans les jardins de l’Hôpital ou dans la cour de l’Abbaye. En 1620, par exemple, 188 acteurs de tous âges jouent un mystère à grand spectacle en l’honneur de Saint-Maurice.

  • 1807 : de 1807 à 1959, année après année et sans interruption, la troupe de théâtre du Collège de l’Abbaye de St-Maurice présente au public tragédies, comédies, drames et vaudevilles. Les élèves étaient dirigés par un metteur en scène. L’effectif était souvent complété par des adultes et des jeunes filles de l’extérieur. Un choeur et un orchestre accompagnaient parfois le spectacle.

  • 1820 : Suite à la convention de 1806 entre l’Etat du Valais et l’Abbaye de Saint-Maurice et après de laborieuses tractations avec la Bourgeoisie, l’Abbaye entreprend la construction d’un véritable petit théâtre au charmant agencement intérieur.

  • 1936 : Destruction du théâtre pour faire place à la librairie de l’Œuvre Saint-Augustin. Les spectacles sont dès lors donnés dans la salle de gymnastique construite par la commune en 1930. Cette salle sera détruite en 1959 pour permettre la construction des nouveaux bâtiments du Collège.

Historique du théâtre du Martolet

  • 1948 : Naissance de la section des Jeunesses musicales de Saint-Maurice, mouvement culturel européen d’après-guerre dont le slogan est « la musique par et pour les jeunes ».

  • 1963 : Inauguration de la Grande Salle du Collège (de 873 places fixes à plus de 930 selon les besoins), qui est encore aujourd’hui l’une des 4 plus grandes salles de théâtre de Suisse romande.

  • 1979 : Rupture avec la section suisse des Jeunesses musicales pour permettre officiellement un élargissement de l’offre culturelle. Les JM deviennent JCC, Jeunesses Culturelles du Chablais – Saint-Maurice.

  • 1994 : Les Jeunesses culturelles du Chablais deviennent une fondation.

  • 1999 : Rénovation complète du Collège (et tout particulièrement de la Grande Salle).

  • 2002 : La Grande Salle est baptisée Théâtre du Martolet, en référence au lieu des fouilles archéologiques des églises primitives de l’Abbaye. Dès lors, l’appellation « JCC » va tomber en désuétude, et la saison de spectacles ainsi que la Fondation vont porter le même nom que la salle de théâtre.

  • 2014 : Rénovation complète des installations techniques de la scène.

  • 2021 : Rachat du collège par le Canton du Valais, avec lequel notre Fondation signe une convention de collaboration pour l'exploitation non-scolaire de la salle.

La Fondation

La Fondation du Théâtre du Martolet a pour but d’assurer une animation culturelle régulière en proposant au public en général et à la jeunesse en particulier des spectacles de qualité dans les domaines du chant, de la danse, de la musique, du théâtre, de la variété et d’autres formes artistiques, et de contribuer ainsi au rayonnement de la ville de Saint-Maurice ainsi qu’à celui de l’Abbaye et de son Collège.

Les spectacles et concerts ont lieu au théâtre du Martolet ainsi qu’à la Basilique de Saint-Maurice et à l’Aula de la Tuilerie. D’autres lieux de spectacle de la région peuvent être également utilisés.

Actuellement, les membres du Conseil de fondation sont les suivant(e)s :

  • Pierre-Yves Robatel, président

  • Patrick Barman, vice-président, représentant de la Commune de Saint-Maurice

  • Vincent Raymond, secrétaire

  • Evelyne Bertelà, trésorière (Saint-Maurice Tourisme)

  • Chne Olivier Roduit, représentant de l’Abbaye de Saint-Maurice

  • Chne Alexandre Ineichen

  • Geneviève Erard, membre

  • Damien Revaz, membre

  • Stéphane Devaud, représentant de la Commune de Saint-Maurice

Les membres du Conseil de fondation sont élus pour quatre ans et sont rééligibles. Le Conseil désigne son président, son vice-président, son trésorier et son secrétaire, ainsi que les éventuelles commissions qui en émanent et le secondent.

La gestion et les comptes de la Fondation sont soumis chaque année à un organe de révision.

bottom of page